Navigation – Plan du site
Entretien

Edgar Guzmanruiz. Germania  : le fantôme d’un héritage inconfortable

Entretien avec Angelica Gonzalez
Angelica Gonzalez
p. 118-143

Entrées d’index

Mots-clés :

Aspect, Exposition
Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Angelica Gonzalez  : Vous avez travaillé pendant deux ans sur un projet artistique qui implique un processus complexe de recherche architecturale et historique à partir du projet hitlérien Germania. Celui-ci était destiné à être montré à Berlin en 2013, dans le cadre d’un ambitieux événement  : «  Diversité détruite », qui remémorait 80 ans plus tard la prise de pouvoir par les Nazis. Ma première question concerne Germania. Pourquoi revenir sur ce projet  ? Pourquoi la problématique de ce projet continue-t-elle, aujourd’hui, à être présente dans l’imaginaire allemand et, en particulier, de l’histoire de la ville de Berlin  ?

Edgar Guzmanruiz  : Effectivement, le projet de restructuration de la ville de Berlin entre 1937 et 1943 appelé Germania, fut dans le programme politique d’Hitler un point de focalisation constant de son intérêt. Il est connu que, pour le dictateur, Berlin représentait une obsession qui simultanément générait en lui une attraction et une répulsion, à cause de la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Angelica Gonzalez, « Edgar Guzmanruiz. Germania  : le fantôme d’un héritage inconfortable », Marges, 20 | 2015, 118-143.

Référence électronique

Angelica Gonzalez, « Edgar Guzmanruiz. Germania  : le fantôme d’un héritage inconfortable », Marges [En ligne], 20 | 2015, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://marges.revues.org/988 ; DOI : 10.4000/marges.988

Haut de page

Auteur

Angelica Gonzalez

Angelica Gonzalez est doctorante en Esthétique à l’Université Paris 8 (EDESTA). En 2013 elle a été lauréate de la Bourse « Histoire des expositions » du Centre Pompidou.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • Revues.org