Navigation – Plan du site
Varia

Following Piece  : l’a posteriori du dispositif indiciel

Following Piece  : a posteriori of an indexical “dispositif”
Sophie Lapalu
p. 103-118

Résumés

Une fois par jour, durant vingt-trois jours, Vito Acconci choisit au hasard une personne dans la rue pour la suivre jusqu’à ce qu’elle entre dans un lieu privé. Quelle invitation fut faite aux spectateurs  ? Following Piece (1969), ne fut pas perçue par un public lors de son accomplissement. Nous nommons «  dispositif indiciel » l’ensemble hétérogène produit par l’artiste afin de rendre publique son action. Nous nous référons à la sémiotique de Charles S. Peirce pour saisir le fonctionnement de ce dispositif, inscrit dans une double relation  : avec ce qu’il (re)présente d’une part, et ses récepteurs d’autre part.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Dispositif
Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Actions furtives
Une suite à la poursuite
Un dispositif indiciel
Acte, dispositif indiciel et spectateur

Aperçu du début du texte

Affiche pour l’exposition et les événements de « Street Works IV », 1969.

En 1969, le jeune poète qu’était Vito Acconci décida non plus d’écrire un poème consacré à l’action de suivre, mais d’engager son corps quotidiennement, durant vingt-trois jours, dans une filature. Intitulée Following Piece, cette action est aujourd’hui considérée comme un tournant décisif dans la carrière de l’artiste, un véritable saut hors de la page et de la poésie au profit de l’usage du corps dans l’espace réel. Acconci ne se contenta pas cependant d’agir furtivement, sans être perçu et créa un ensemble d’éléments relativement hétérogènes lui permettant de rendre publiques ces actions nécessairement secrètes. Quels sont ces éléments  ? Quel ensemble constituent-ils, et comment fonctionnent-ils  ? Enfin, à qui s’adressent-ils  ? Dans un premier temps, nous replacerons Following Piece dans son contexte afin de mieux saisir ce qui incita l’artiste à agir ainsi. Nous étudierons par...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Lapalu, « Following Piece  : l’a posteriori du dispositif indiciel », Marges, 20 | 2015, 103-118.

Référence électronique

Sophie Lapalu, « Following Piece  : l’a posteriori du dispositif indiciel », Marges [En ligne], 20 | 2015, mis en ligne le 01 mars 2017, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://marges.revues.org/987 ; DOI : 10.4000/marges.987

Haut de page

Auteur

Sophie Lapalu

Sophie Lapalu est doctorante et ATER en Esthétique à l’Université Paris 8 (EDESTA). Elle est diplômée de l’École du Louvre et de l’École du Magasin.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • Revues.org