Navigation – Plan du site
Notes de lecture et comptes rendus d’exposition, de spectacle

Raphaële Bidault-Waddington, Spéculation sur Valeur-Image

(hypothèse de travail)
Maxence Alcalde
p. 116-117

Texte intégral

L’œuvre de Raphaële Bidault-Waddington se divise en deux grands axes.

1Le premier, consacré à la production d’œuvres ponctuelles, est la Raffinerie Poétique®. L’artiste y expérimente des jeux de tissus à travers des installations comme celles réalisées à partir d’encéphalogrammes à l’espace Surface to Air (Bruit Zéro) ou encore autour des couleurs du drapeau français à la Galerie France-Fiction (Bleu-Blanc-Rouge).

2Le second, le Laboratoire d’Ingénierie d’Idée®, est le résultat d’une réflexion autour des structures de production artistique. Sous forme de schéma (Graphe), Raphaële Bidault-Waddington expérimente des structures artistiques qui s’inspirent de l’utopie actuellement dominante du management. La forme du schéma, loin d’être anodine, tire ses références non pas du monde de l’art, mais d’une pseudo rationalité chère au monde des affaires. Pour ce dernier, les schémas, les graphiques ou les tableaux, s’imposent comme des indices de vérité : ils sont indiscutables parce qu’ils miment la science. Raphaële Bidault-Waddington transforme ces indices en « pièges à conviction » dans lesquels nous sautons avec elle à pieds joints.

3Avec Spéculation sur Valeur-Image (hypothèse de travail) issu du Laboratoire d’Ingénierie d’Idées®, Raphaële Bidault-Waddington expose sa méthode de travail telle qu’elle l’envisage dans son « laboratoire d’images » (Petite Industrie de l’Image Sensorielle®). Allant à contre courant du secret qui entoure traditionnellement le « mystère de la création », l’artiste tente de modéliser ce qu’il convient de garder pour mythe.

4Le Graphe se lit comme une histoire. Il s’ouvre sur une première mise à plat d’intuitions qui emprunte sa rigueur formelle au modèle statistique. Au fil des pages et de la complexification de son propos, le graphique se voit pousser des ramifications, des excroissances puis de nouvelles pousses autonomes. Le graphique se mue en dessin plus aléatoire qui peut se lire avec ou sans ses références originales. Finalement, pour Raphaële Bidault-Waddington le dessin était contenu dans le graphique apparemment rigide et rationnel. Toutes nos adhésions dépendent alors de la partie du Graphe à laquelle nous choisissons d’ancrer nos convictions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maxence Alcalde, « Raphaële Bidault-Waddington, Spéculation sur Valeur-Image », Marges, 04 | 2005, 116-117.

Référence électronique

Maxence Alcalde, « Raphaële Bidault-Waddington, Spéculation sur Valeur-Image », Marges [En ligne], 04 | 2005, mis en ligne le 05 août 2014, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://marges.revues.org/747

Haut de page

Auteur

Maxence Alcalde

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • Revues.org