Navigation – Plan du site
Portfolio

Clément de Gaulejac. « Téléphone arabe »

Nathalie Desmet
p. 130-144

Texte intégral

1Il n’y a pour Clément de Gaulejac aucune évidence linguistique ou culturelle. Son travail s’inscrit dans une réflexion continue sur la possibilité d’être artiste après l’art conceptuel. Son Livre noir de l’art conceptuel qu’il a qualifié de « grand bazar » – conçu à partir des représentations que chacun peut s’en faire – montre qu’il existe une véritable imagerie conceptuelle. Cet héritage post-conceptuel passe notamment par une reformulation et une réappropriation de quelques principes fondateurs : la littéralité, l’autoréférentialité ou encore l’importance et la pertinence du langage.

2Sa série Littéralement propose ainsi de matérialiser une « langue de bois », un « cœur de pierre » ou, de manière plus périlleuse, l’expression « insérer un coin ».

3En 2007, il proposait aux visiteurs de la Saw Gallery d’Ottawa de s’emparer de marteaux portant sur leur face percutante une étampe avec l’inscription « ça ne vaut pas un clou ». Les murs vides de la galerie pouvaient être tamponnés ou plus radicalement défoncés. (Département des coûts). Le rejet de la valeur devient l’objet d’une réflexion sur l’accrochage qu’il poursuit jusqu’à aujourd’hui par une recherche historique, esthétique et théorique sur le clou.

4Avec le projet Téléphone arabe, l’artiste revisite un jeu de société enfantin, fondé sur la transmission orale rapide d’un message, qui donne lieu à une transformation. Le jeu consistant à reproduire un message sans forcément l’avoir compris est appliqué dans ce travail aux différentes matérialisations possibles du mot téléphone en arabe. Le mot a été calligraphié ou matérialisé en néons et a fait l’objet de nouvelles interprétations. Copié à Paris à la craie sur un tableau noir, confié à un artisan qui l’a reproduit sous la forme d’une enseigne lumineuse dans un bazar de Shanghai, le mot se déforme peu à peu.

Le mot téléphone écrit en arabe crée une discontinuité de sens avec l’expression française téléphone arabe.

5L’expression « téléphone arabe » n’a cependant de sens que pour le non arabophone. Le mot téléphone, qui ne dénote que le dispositif de transmission de la voix humaine, reprend sa signification première lorsqu’il est écrit en arabe. Mais n’a-t-il pas d’autres connotations lorsqu’on lui applique le jeu décrit précédemment ? Dans un contexte de repli identitaire, ce simple mot, probablement parce qu’il est identifié comme étant relatif à la culture arabe, a parfois été dégradé. L’un de ces téléphones réalisé en néon, et accroché sur un pont à Bruxelles, a rapidement été vandalisé. Surprenant renversement, lorsque l’on sait qu’en arabe, le jeu dont la dénomination francophone rappelle un passé colonial est traduit par l’expression « téléphone cassé ».

6Ainsi, le « téléphone cassé » ne peut l’être que dans un pays arabophone et le « téléphone arabe » ne peut l’être que dans un pays francophone.

7Le téléphone arabe a fait l’objet d’une réactualisation dans les pages de Marges.

8Depuis une dizaine d’années, Clément de Gaulejac vit à Montréal où il a été dessinateur de presse et poursuit actuellement des études doctorales en études et pratiques des arts à l’UQAM. Ces dernières années, son travail a été diffusé au Musée Feng Zikai (Shanghai, 2012), à l’Œil de Poisson (2011), à l’Espace Occurrence (2010), au Centre Dare-dare (2007) et à la Galerie B-312 (2006) ainsi que dans plusieurs expositions collectives (Atelier Punkt, 2009 ; Charles S. Scott Gallery, Vancouver, 2006 ; Galerie SAW, Ottawa, 2006). En 2011, il a publié Le Livre noir de l’art conceptuel aux éditions Le Quartanier, ainsi que Valoir le clou : Une histoire lacunaire de l’accrochage, dans la revue Altérité.

Site Internet : http://www.calculmental.org

Blog: http://eau-tiede.blogspot.ca

Téléphone arabe #0

Téléphone arabe #0

crayon sur papier

Téléphone arabe #1

Téléphone arabe #1

Néon, Komplot pour Recyclart, Bruxelles, 2005

Téléphone arabe #1 bis

Téléphone arabe #1 bis

Calligraphie sur papier, Komplot pour Recyclart, Bruxelles, 2005

Et ainsi de suite

Téléphone arabe #2

Téléphone arabe #2

Néon, Montréal, 2006

Prise de vue : Étienne de Massy

Téléphone arabe #3

Téléphone arabe #3

Enseigne lumineuse, Saw Gallery, Ottawa, 2007

Téléphone arabe #4

Téléphone arabe #4

Craie sur tableau noir, Ménagerie de verre, Paris, 2011.

(actualisation et prise de vue : Fabrice Guyot)

Téléphone arabe #5

Téléphone arabe #5

Enseigne lumineuse, Bazaar Compatible Program

Anshun Lu, Shanghai, 2012 (Prise de vue : Paul Devautour)

Téléphone arabe #6

Téléphone arabe #6

Actualisation du Téléphone arabe par Nathalie Desmet à partir de l’image du Téléphone arabe #5.

Haut de page

Table des illustrations

Légende Le mot téléphone écrit en arabe crée une discontinuité de sens avec l’expression française téléphone arabe.
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 464k
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 756k
Titre Téléphone arabe #0
Légende crayon sur papier
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Titre Téléphone arabe #1
Légende Néon, Komplot pour Recyclart, Bruxelles, 2005
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 2,6M
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 188k
Titre Téléphone arabe #1 bis
Légende Calligraphie sur papier, Komplot pour Recyclart, Bruxelles, 2005
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 260k
Légende Et ainsi de suite
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 712k
Titre Téléphone arabe #2
Légende Néon, Montréal, 2006
Crédits Prise de vue : Étienne de Massy
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 3,5M
Titre Téléphone arabe #3
Légende Enseigne lumineuse, Saw Gallery, Ottawa, 2007
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 4,5M
Titre Téléphone arabe #4
Légende Craie sur tableau noir, Ménagerie de verre, Paris, 2011.
Crédits (actualisation et prise de vue : Fabrice Guyot)
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 2,0M
Titre Téléphone arabe #5
Légende Enseigne lumineuse, Bazaar Compatible Program
Crédits Anshun Lu, Shanghai, 2012 (Prise de vue : Paul Devautour)
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 3,0M
Titre Téléphone arabe #6
Légende Actualisation du Téléphone arabe par Nathalie Desmet à partir de l’image du Téléphone arabe #5.
URL http://marges.revues.org/docannexe/image/364/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Desmet, « Clément de Gaulejac. « Téléphone arabe » », Marges, 15 | 2012, 130-144.

Référence électronique

Nathalie Desmet, « Clément de Gaulejac. « Téléphone arabe » », Marges [En ligne], 15 | 2012, mis en ligne le 15 octobre 2013, consulté le 29 juin 2017. URL : http://marges.revues.org/364

Haut de page

Auteur

Nathalie Desmet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • Revues.org