Navigation – Plan du site
Varia

« Raid the Icebox 1, with Andy Warhol » et critique institutionnelle : les origines de la carte blanche

« Raid the Icebox 1, with Andy Warhol » and Institutional Critique : the Origins of Museum Interventions
Geneviève Chevalier
p. 136-153

Résumés

Cet essai examine les origines de la carte blanche lancée aux artistes par les musées, particulièrement lorsqu’elle s’incarne dans une nouvelle exposition des objets de la collection permanente. À travers l’étude du cas d’espèce que constitue l’exposition « Raid the Icebox 1, with Andy Warhol » (1969-70) et l’évocation des premières interventions associées au mouvement de la critique institutionnelle, l’auteur se penche sur l’émergence d’une pratique qui est aujourd’hui l’apanage des artistes, des commissaires et des musées.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Première vague du mouvement de la critique institutionnelle et interventions d’artistes en contexte muséal
« Raid the Icebox 1, with Andy Warhol » au Musée d’art de la Rhode Island School of Design
« Raid the Icebox 1 » : la réserve et les archives comme source d’inspiration
Le musée et sa collection entre les mains du commissaire invité Andy Warhol, artiste pop et collectionneur
« Raid the Icebox 1 » : une œuvre de Warhol
Les interventions d’artistes au musée : l’institution comme terrain de jeu, site de l’œuvre ainsi qu’objet du discours de l’artiste

Aperçu du début du texte

« Nous avons beaucoup appris des six longues visites de Warhol dans les réserves. D’une part, notre compréhension de sa pratique, de sa vision, s’est accrue. Et la conscience que nous avions de notre propre travail de conservateurs en a été doucement altérée […]. Au final, en sélectionnant ce qu’il a choisi, c’est Andy Warhol qui deviendra partie prenante de l’œuvre. ».

Fig. 1 - Vue de l’exposition « Raid the Icebox 1, with Andy Warhol »

Fig. 1 - Vue de l’exposition « Raid the Icebox 1, with Andy Warhol »

Musée d’art de la Rhode Island School of Design, 1970.

Source : Archives de la Rhode Island School of Design.

Invitation lancée à l’artiste par l’institution muséale, la carte blanche est destinée à mettre en chantier, au sein du musée, un projet reposant sur une prémisse déterminée par l’institution, mais dont les paramètres sont pour l’essentiel établis par l’artiste. Dans ce contexte, ce dernier peut se voir offrir de réaliser une exposition à partir de la collection permanente, en adoptant en quelque sorte l’approche d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Geneviève Chevalier, « « Raid the Icebox 1, with Andy Warhol » et critique institutionnelle : les origines de la carte blanche », Marges, 22 | 2016, 136-153.

Référence électronique

Geneviève Chevalier, « « Raid the Icebox 1, with Andy Warhol » et critique institutionnelle : les origines de la carte blanche », Marges [En ligne], 22 | 2016, mis en ligne le 22 avril 2018, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://marges.revues.org/1122 ; DOI : 10.4000/marges.1122

Haut de page

Auteur

Geneviève Chevalier

Geneviève Chevalier est artiste, chercheuse et commissaire indépendante. Boursière postdoctorale FRQSC, elle enseigne à l’École des arts visuels et médiatiques de Université du Québec à Montréal ainsi qu’à l’UQO.

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • Revues.org